Ce qu’il faut savoir sur Minorque, aussi…

… son histoire

Minorque et les sandales espagnoles minorquines

Minorque, de par sa situation géographique au centre de la Méditerranée occidentale, a été depuis la préhistoire jusqu’à un temps récent un lieu de passage convoité par différents peuples.

La présence humaine remonte au moins à l’âge de bronze (2000 avant JC) comme l’en attestent les nombreux sites archéologiques présents sur l’île. La population autochtone reçue très tôt des influences externes provenant de peuples commerciaux en expansion comme les Carthaginois, établis à Ibiza.

En l’an 213 avant JC, Minorque est annexée par l’Empire romain et incorporée à l’Hispanie citérieure. S’ensuit une période moins connue de son histoire jusqu’à sa conquête par les Maures de 903 à 1287. Le 17 janvier 1287, jour national à Minorque, une invasion aragonaise est menée par Alphonse III et l’île est rattachée au royaume unifié d’Espagne.

Au cours du XVIème siècle, les incursions de pirates et les attaques navales turques détruisent les ports de Mahon et Ciutadella provoquant la quasi-disparition de la population de l’île.

En 1708, au cours de la guerre de Succession du trône d’Espagne, les Anglais s’emparent de Minorque. Pendant les cent ans qui suivent, l’île sera anglaise à part quelques courtes périodes de domination française et espagnole en faveur des batailles qui les opposent lors de la guerre de Sept Ans.

En 1802,  Minorque est restituée définitivement aux Espagnols par le traité d’Amiens.

Au XIXème siècle, les Français établissent à Mahon un hôpital militaire et une base de ravitaillement lors de l’expédition vers l’Algérie. Du fait de la dépression économique que connaît l’île à cause de mauvaises récoltes, les habitants de Minorque sont vivement encouragés à émigrer vers l’Algérie et l’île connaît un fort exode.

Lors de la guerre civile espagnole qui débute en 1936, Minorque reste fidèle au gouvernement républicain. Et, lorsque Franco arrive au pouvoir en 1939 et y demeure jusqu’à sa mort en 1975, l’île est délaissée par le gouvernement franquiste. De ce fait, entre autres, l’île n’a pas connu le développement immobilier touristique incontrôlé en Espagne des années 60-70.

Depuis les années 80, le développement touristique de Minorque s’est opéré graduellement, en préservant au maximum le côté naturel de l’île et de ses plages. En 1993, Minorque a été reconnue par l’UNESCO comme réserve de biosphère obtenant encore ainsi une forte protection environnementale.

Milk – Kid’s Collections (printemps-été 2013)

Minorquines dans le journal MilkMinorquines dans le Kid’s Collections printemps-été 2013, c’est ici.

Au Boudoir de Babou – Décembre 2012

Minorquines et bureau de tendancesPrésentation « Snapshot » très jolie du blog de Au Boudoir de Babou, Agence globale de style à Paris… Minorquines est très bien entourée. Merci!

Minorquines - sandales pour l'été 2013

Bonne année 2013!

Sandales Minorquines printemps été 2013Minorquines vous souhaite une très belle année 2013, plein de paillettes dans les yeux et bientôt à vos pieds! A suivre… ¡Minorquines le desea un feliz año 2013, llena de lentejuelas en los ojos y pronto a tus pies! Al seguir… Minorquines wishes you a happy new year 2013, full of glitters in your eyes and soon on your feet! To follow…